fbpx

Comment optimiser le SEO de WordPress

Optimiser SEO Wordpress
22Nov, 2019

Né en 2003, WordPress est principalement connu pour être un outil de création de blog, mais est avec le temps devenu un système de gestion de contenu capable de gérer un site web à part entière. Démocratisé depuis des années, il est devenu le CMS le plus utilisé sur internet. Nombreuses sont les entreprises qui profitent de ses larges fonctionnalités et qui l’utilisent quotidiennement.

Cependant, sans une bonne utilisation et de bons réglages, il restera un outil basique et loin de ses performances optimums. Il est donc primordial de connaitre toutes ces capacités et caractéristiques. Notamment pour assurer une optimisation efficace de vos pages et articles puisque c’est le sujet que nous allons développer ici. Celle-ci engendrera un meilleur positionnement dans les résultats des moteurs de recherche et donc une visibilité croissante. Voici plusieurs conseils essentiels pour optimiser le SEO de votre site WordPress.

1. Vérifier l’indexation

Premièrement, les règles de base se déroulent dans la partie « Réglages » de votre site internet.  Aussi simple que ce soit, il est important d’activer l’indexation et la visibilité sur les moteurs de recherche en décochant la case correspondante. Ne riez pas, on a déjà vu des sites ou ce n’était pas le cas (après une migration par exemple, une refonte, un développement spécifique…).

2.  Choisir un bon titre pour votre site

Lorsque vous apparaissez dans les résultats de recherche de Google et ses concurrents, votre nom sera mis en avant. De ce fait, il est primordial de choisir un titre qui a du sens et qui correspond au mieux au contenu de votre blog et / ou site. Celui permettant à ceux qui le découvre de savoir de quoi parle votre page. Google s’en servira alors pour le référencer plus ou moins bien, en fonction des différents mots clés cherchés par les internautes. A ce titre

3. Optimiser les URL

Pour être précis, un URL (en Anglais Uniform Resource Locator) est l’adresse d’un site web ou plus exactement l’adresse d’une page d’un site internet. Il est indispensable pour localiser votre page par rapport aux milliards d’autres existantes sur internet. Aussi appelées « permalien », elles seront prise en compte par Google afin de comprendre le thème de votre site. En définition, plus votre URL sera clair, plus Google aura la capacité de mettre en avant vos différents articles ou pages en fonction de diverses recherches. Par défaut, WordPress vous permet de modifier le permalien correspondant au titre une fois que votre article a été sauvegardé.

Evitez d’inclure le nom des catégories dans les urls car si vous en changez le nom ce sont tous les articles de cette catégorie qui seront introuvables par la suite. Terminez vos urls par .html, et essayez de les rendre simples et courts.

4. Utiliser les plugins de référencement

Plus précisément, il est intéressant d’ajouter l’extension SEO by Yoast. Il propose la quasi-totalité des fonctionnalités importantes au référencement, en version gratuite. Yoast va permettre d’optimiser vos articles pour qu’ils apparaissent plus facilement et mieux dans les recherches. Une fois installé, une nouvelle fenêtre apparaitra sur la page de vos articles (dans le back-office bien sûr) et elle vous permettra de modifier le titre de l’article qui est avancé dans les résultats de Google, changer la méta description qui apparaît également sur Google, changer le permalien de votre article et enfin analyser le potentiel SEO de votre article ou page WordPress par rapport au mot-clé de la page.

Le plugin aura alors la fonction de vérifier si vos articles respectent les règles majeures d’un référencement de qualité… l’ensemble à travers trois colories : un vert, orange ou rouge qui successivement indique un bon référencement, un moyen et un médiocre. L’essentiel étant, ensuite, d’inclure des mots-clés prioritaires dans votre URL, le titre de l’article, le titre SEO et la méta description. Yoast permet également de gérer l’indexation ainsi que les canonical, et même d’autres fonctionnalités liées au SEO. Un autre plugin du même genre est également à tester : Rank Math. Ce dernier propose les mêmes options que Yoast mais avec la gestion des redirections en plus. Très utile !

5- Optimiser vos images

 Impensable aujourd’hui de créer un site, ou même un blog, sans images. Et comme on préfère les belles images, ces dernières prennent vite de la place. Au détriment du temps de chargement de la page qui s’en trouve ralentit. Il s’agit pourtant d’un critère qui va influer sur votre positionnement puisque Googla va plutôt privilégier une page qui s’affiche rapidement au détriment d’une autre particulièrement lente. Pour mettre toutes les chances de votre coté, et ne serait-ce que pour satisfaire vos visiteurs, pensez à mettre un plugin wordpress qui servira à compresser vos images. On peut citer par exemple les plugins wordpress reSmush.it, WP Smush ou encore Imagify.

En résumé, ce petit tour d’horizon vous amène les bases d’une avancée vers un bon référencement avec WordPress. Cependant, il existe une multitude de pratiques complémentaires pouvant accroitre considérablement votre visibilité. Toutefois, il est intéressant de commencer par se familiariser avec ces pratiques communes, avant de, pour les plus à l’aise, envisager d’aller plus loin en ajoutant  un fichier robots.txt optimisé spécifiquement pour WordPress, un système de cache performant, un sitemap.xml etc…

[Total : 1    Moyenne : 5/5] Vous avez déjà voté (note : ) 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mi, id, neque. id eget mattis risus. leo libero in ut sed