SEO : C’est comme courir le 10km en 35 minutes

01Oct, 2018

Avec ce titre, vous allez deviner que je pratique la course à pied et je trouve que faire du SEO, c’est comme tenter des grosses, très grosses performances en course à pied.

Dans cet article, je vais partager ma vision de l’entrainement et de la stratégie SEO.

Le mental

Avant tout, la meilleure arme dans les deux sports, c’est la patience.

Si tu veux aller trop vite, dans un cas tu te blesses, et dans l’autre c’est un Pingouin ou un Panda qui te blesse.

Il faut bien comprendre qu’on peut y arriver mais il ne faut pas brûler les étapes.

Bien choisir son matériel

Dans un cas on parle des chaussures, dans l’autre on parle de son CMS et serveur.

Et dans les deux cas, il faut s’entourer lorsque l’on n’y connait rien.

Endurance fondamentale pour créer une base

En course à pied, on travaille le moteur en faisant des entraînements à faible intensité. Il faut être régulier.

On peut imaginer un parallèle avec ceux qui veulent poser des liens. « en fonction des techniques »

On voit de tout avec tous les résultats. Perso, je préfère en poser le moins possible mais très très quali. En revanche, je suis régulier.

Fractionné

30 / 30, VMA, la course à pied offre de nombreuses possibilités pour faire du travail de qualité.

War room, ou mise en place d’une méthode agile, on peut faire pareil en SEO lorsqu’on n’arrive pas à livrer des évolutions ou que le travail sémantique doit être travaillé avec les acheteurs ou le service marketing. Ceux qui connaissent les produits que l’on doit vendre.

La course

On a des courses ou des distances cibles en course à pied, pareil en SEO.

On a des requêtes cibles, des occasions business que l’on ne doit pas rater.

L’entourage

Dans les deux cas, il faut être bien entouré. Comme en course à pied, il n’y a pas de bonne agence qui bosse avec des bons clients.

Si l’agence SEO est performante et que l’ecommerçant ou blogeur connait bien sa thématique et a envie de travailler, il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas.

C’est l’alchimie des deux qui fait que ça cartonne. Comme dans un couple athlète / entraîneur.

Alors ? Vous êtes d’accord avec ce billet ou vous voulez le compléter ? N’hésitez pas à commenter.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
A propos de l'auteur
Passionné par le digital, Louis-Alexandre est le co-fondateur de Jloo. Il a créé il y a plus de 10 ans un des leader de la vente de produit d'optique sur internet avant de rejoindre La Foir'Fouille et les cavistes Nicolas par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *