Skip to content

La stratégie de contenu est un élément fondamental du référencement naturel, c’est d’ailleurs l’une des clés pour que votre site soit bien référencé par Google. Une stratégie de contenu passe souvent par la création d’un blog qu’il faut alimenter avec de nombreux articles. Mais pour que vos articles soit correctement référencés, ceux-ci doivent être optimisé ! L’internaute qui recherche une information sur Google aura plus de chance de tomber sur votre article de blog si celui-ci est rédigé dans les règles de l’art de l’optimisation SEO.

On a tendance à penser qu’un article optimisé SEO est un article qui contient un certain nombre de mots clés. La stratégie de mots clés est en effet un élément important de l’optimisation, mais il existe de nombreuses règles aussi importantes à appliquer pour que votre article se trouve parmi les premiers dans une recherche Google.

Nous vous expliquons en détail comment optimiser un article SEO pour Google.

 

Soignez la balise Titre de votre article SEO

Pour un bon référencement naturel de votre site web, commencez par soigner la rédaction de vos titres. Songez que c’est votre titre qui sera lu et partagé. Le titre (ou balise titre) de votre texte doit contenir le mot clé principal en lien avec la thématique que vous avez choisie.

Optez pour un titre clair, sans fioritures et évitez les expressions génériques ou trop couramment utilisées. Bannissez par ailleurs les titres à rallonge, restez succinct. 70 caractères maximum sont généralement conseillés pour la balise title.

Google apprécie les chiffres, aussi n’hésitez pas à en utiliser dans votre titre d’article. Par exemple, on privilégiera la balise titre suivante « 3 meubles design » à « Les meubles design ». Vous pouvez tout à fait utiliser la ponctuation dans un titre d’article SEO, les deux points sont par ailleurs très pratiques à utiliser pour créer des titres clairs et bien optimisés.

 

Ne négligez pas l’introduction de votre texte

Les robots de Google indexent plus facilement le contenu lorsqu’ils trouvent rapidement le mot-clé en lien avec l’article. C’est pourquoi vos mots-clés – et particulièrement votre mot-clé principal – doivent être présents dès l’introduction de l’article SEO. Sachez que votre mot-clé doit être présent au moins dans les 100 premiers mots de votre article pour que celui-ci soit bien optimisé et bien référencé par les moteurs de recherche.

Du côté de votre audience, l’introduction du texte est également cardinale. Comme pour un article de presse écrite, l’introduction est la première chose que votre audience lit, c’est donc elle qui capte l’attention. Si votre introduction ne capte pas l’attention de votre lectorat, alors votre article ne sera pas lu. Aussi, veillez à rédiger une introduction pertinente, concise et qui ne révélera pas encore toutes les informations que vous détaillerez dans la suite de l’article SEO.

 

Rédiger un nombre de mots suffisant

La longueur du contenu est clairement un facteur à prendre en compte pour l’optimisation de vos articles de blog. Les articles en tête des SERP comptent en général entre 1 000 et 2 000 mots.

Auparavant, il était possible de se positionner en bonne place de Google en rédigeant des contenus plus courts. Aujourd’hui, il devient cependant plus complexe de se positionner sur des requêtes ultra concurrentielles en écrivant des textes très courts. Si vous n’avez pas le temps de rédiger des articles de plus de 2000 mots, visez au moins les 500 mots, c’est un minimum !

Sachez par ailleurs qu’un article de plus de 1000 mots vous donnera l’opportunité de travailler plus en profondeur votre champ sémantique. C’est mathématique, plus votre article est long plus vous avez l’occasion d’insérer des mots de longues traînes ! Sachez que les mots-clés à longues traînes génèrent la plus grande partie de votre trafic surtout lorsque vous travaillez sur des termes principaux ultras concurrentiels.

 

Structurez votre article SEO

C’est la base de toute optimisation d’un article de blog : la structure ! Rappelez-vous que Google est un robot et que ses algorithmes ont besoin de s’appuyer sur un contenu clair pour classer les milliards d’articles. Ainsi, votre article doit être agréable à lire aussi bien pour vos visiteurs que pour les robots de Google.

Pour ce faire, nous vous conseillons d’organiser votre article SEO par paragraphes que vous distinguerez également grâce à des titres et des sous-titres. De cette manière, le contenu de votre blog sera plus digeste à lire. Sachez que les robots de Google peuvent repérer la structure d’un texte, un contenu clair est donc un contenu qui a plus de chance d’être mis en avant sur Google.

Pour structurer votre article de blog, utilisez des balises H1 et H2 pour vos titres et sous-titres. La balise H1 est la balise la plus facilement analysée par les robots de Google, c’est pourquoi il est important de bien la rédiger en y incluant notamment votre mot clé principal. Vous pouvez également utiliser des balises H3 et H4, ce type de segmentation vous permettra d’insérer davantage de mots clés et de fluidifier la lecture de votre article SEO. Nous vous conseillons également de bien respecter la hiérarchie des balises header : ne passez pas d’une balise H1 à une balise H3.

 

Mettez en valeur les mots importants de votre contenu de blog

Contrairement à vos lecteurs, les robots de Google accordent moins d’importance à cet élément : la mise en valeur des mots à l’intérieur de votre article SEO. Les mots en gras et en italique facilitent en effet la lecture de votre contenu, aussi n’hésitez pas à mettre en valeur les mots importants liés à votre thématique. Votre lecteur aura ainsi plus de facilité à parcourir l’article et à aller à l’essentiel en se dirigeant directement vers les mots qui l’intéressent.

 

Utilisez des mots à longues traînes

Les longues traînes sont des expressions qui comportent plusieurs mots. Comme nous l’expliquions ci-dessus, les mots clés à longues traînes vous permettront de vous positionner sur des expressions moins concurrentielles que pour vos mots clés principaux. De cette manière, vous pourrez générer un trafic plus qualifié et surtout  positionner votre article SEO de manière plus durable. Cette stratégie sémantique vous permettra de vous positionner sur une expression plutôt que de chercher à mettre en valeur seulement un mot clé principal que tous vos concurrents tentent déjà de positionner. Une longue traîne contient en général 3 mots clés minimum, ces mots clés génèrent moins de trafic sur votre site web, mais lui permettent de se positionner plus facilement.

Notez que votre taux de clic sera plus important si vous utilisez de longues traînes de 3 mots clés.

L’insertion de longues traînes est idéale pour optimiser vos anciens articles de blog et par la même occasion, trouver de nouvelles idées de thématiques pour votre blog. En effet, en listant vos différents mots clés pour créer de longues traînes vous pourrez trouver de nouvelles idées de sujets et ainsi optimiser les mots clés principaux qui n’ont pas encore percé.

 

Soignez votre analyse sémantique

Rédaction de contenu SEOPour que votre article SEO soit correctement référencé par les moteurs de recherche, travaillez avec soin votre mot clé principal et son champ lexical.

Le champ lexical correspond à l’ensemble des mots d’un texte ayant un thème commun. Il peut s’agir de verbes, de noms ou encore d’adjectifs liés par une même sémantique. Sachez qu’un champ lexical peut avoir une valeur connotative (qui s’ajoute au sens littéral, sens indirect ou implicite) ou dénotative (sens littéral dont on peut trouver la définition dans le dictionnaire) : vous pouvez donc décliner un très grand nombre de mots en partant de votre thématique principale.

 

Bien rédiger votre méta-description

La méta-description est une partie fondamentale de votre référencement, il s’agit d’un résumé de votre article qui donnera aux visiteurs de votre site l’envie de poursuivre la lecture de votre contenu SEO. La méta description décrit et résume le contenu de l’article que vous souhaitez mettre en avant.

Lorsqu’un internaute tape une requête dans le moteur de recherche, il voit apparaître en premier lieu la balise titre et la méta description. La méta description correspond aux trois petites lignes que vous voyez apparaître sur Google quand vous faites une recherche. Elle compte de 150 à 300 caractères selon les sites web. La méta description n’est plus prise en compte par les moteurs de recherche, c’est donc un contenu purement marketing qui favorise votre taux de clic. Si le futur visiteur de votre site est satisfait de ce qu’il a lu dans la méta description, il cliquera sur le titre et ira visiter votre blog.

Par défaut, votre méta description correspondra aux 140 premiers caractères de votre article. Pour augmenter votre taux de clic, nous vous conseillons cependant de rédiger ce contenu de manière stratégique en utilisant par exemple des verbes d’action comme « consultez » ou « découvrez » par exemple.

 

Travaillez et utilisez bien vos mots clés

Le choix de votre mot clé principal et de ses déclinaisons est très important pour bien optimiser votre article SEO. Si vous choisissez mal votre mot clé principal, vous aurez du mal à l’utiliser de manière naturelle tout au long de la rédaction. Un bon mot clé est un mot qui revêt deux qualités principales : il traduit bien la recherche de l’internaute et correspond parfaitement à la thématique de votre article de blog. Cette recherche stratégique permet à Google de juger de la pertinence de votre article SEO, or un article pertinent est un article bien référencé ! Pour vous aider à déterminer vos mots clés, n’hésitez pas à vous appuyer sur des outils comme Ubbersuggest ou Google Adwords.

Attention, Google pénalise les contenus suroptimisés, aussi veillez à utiliser vos mots clés de manière pertinente sans les caser à chaque expression !

 

Ne négligez pas la qualité d’écriture de vos articles

Google a considérablement fait évoluer ses critères pour référencer vos articles de blog. Désormais, il n’est plus nécessaire de remplir votre contenu de mots clés au mépris des règles basiques de grammaire et de syntaxe. Eh oui, Google fait désormais la différence entre un contenu bien écrit et un contenu qui frôle la sur-optimisation. Une forte accumulation de mots clés vous portera préjudice à deux titres : votre contenu sera lourd à lire pour vos visiteurs et les robots de Google pourraient vous pénaliser. Un article de blog bien optimisé est un article de qualité qui utilise un vocabulaire riche. Les moteurs de recherche classent beaucoup les articles rédigés avec un vocabulaire riche (champ lexical large) que les articles qui se basent uniquement sur un ou deux mots clés principaux.

Sachez que Google ne prend pas encore en compte l’orthographe pour classer les sites web. Songez cependant que votre article de blog n’est pas rédigé uniquement à destination des moteurs de recherche.

Les experts du SEO s’accordent à dire que le calcul de la densité de mots clés dans un contenu comporte peu de pertinence vis-à-vis des méthodes de Google. Aussi, ne bourrez pas votre article de mot-clé pour une obtenir un bon pourcentage de densité. Contentez-vous d’approcher les 5 à 6% pour que Google ne considère pas que vous avez suroptimisé votre contenu et qu’il déclasse votre site. Ainsi, évitez à tout prix l’usage d’une écriture artificiel et gardez toujours en tête que ce sont des humains qui liront réellement le contenu de vos articles de blog.

 

Soignez le maillage interne de votre article SEO

Pour que votre article soit bien référencé par Google, il vous faut y disséminer des liens qui mèneront vos visiteurs à visiter d’autres pages de votre site internet. De cette manière, les internautes passeront plus de temps sur votre site web, le nombre de vues augmentera et Google référencera de mieux en mieux votre site.

Pour bien guider le visiteur sur votre site, soignez la formulation de vos ancres. On évite ainsi les ancres de type « cliquez-ici » et on privilégie une expression qui amène le lecteur directement à la thématique de l’autre page web. Pour une meilleure optimisation, vous pouvez opter pour un cocon sémantique. Ce concept inventé par Laurent Bourrelly, vise à optimiser le maillage interne et le contenu de votre site en créant une arborescence stratégique de votre site web.

 

Vous aimeriez être conseillé ou accompagné dans la rédaction d’articles ou de contenu pour améliorer votre référencement naturel ?
Contactez-nous pour nous exposer votre projet.

Valeriane
Valeriane
Valériane rédige les articles du site internet et gère les réseaux sociaux de Jloo. Toujours avec curiosité, elle reste informée sur les sujets SEO pour vous partager les dernières actualités.

Pas encore de commentaire, ajoutez votre voix ci-dessous !


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DEMANDE D’INFORMATION OU D'AUDIT SEO GRATUIT
Si vous êtes pressé, le téléphone sera plus efficace ;-)
DEMANDE D’INFORMATION OU D’AUDIT SEO GRATUIT

Votre message est envoyé.

Clémentine ou Jessy vous recontacterons dans le plus bref délai. Merci de nous avoir consulté.

blank
blank