Index coverage repport – De quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le rapport de couverture d’index ?

Le dévoilement de la version remaniée de la Google Search Console s’accompagne d’un certain nombre de fonctionnalités améliorées à connaître. L’une d’entre elles est le rapport de couverture d’index qui indique le nombre d’URL de votre site que Google a cataloguées (ou indexées) et qui apparaîtront dans les résultats de recherche Google.

Ce rapport indique les URL qui présentent des erreurs d’indexation, des avertissements (ou qui sont valides avec des avertissements), qui sont valides ou qui sont exclues de l’index de Google.

 

Ce rapport met en avant les pages erreurs

Il s’agit de pages qui ne sont actuellement pas proposées aux internautes qui effectuent des recherches sur Google, mais Google pense également que ce n’est pas votre intention.

Les erreurs peuvent être déclenchées de nombreuses façons différentes, y compris quelque chose d’aussi simple que votre fichier robots.txt bloquant les robots d’une page que vous avez soumise pour indexation, ou quelque chose de plus compliqué comme une erreur de serveur (erreur de niveau 500).

 

Quelques exemples d’erreurs :

  • Erreur de serveur (5xx) : Le serveur n’a pas pu trouver l’URL demandée et a renvoyé une erreur de niveau 500.
  • Erreur de redirection : Il y a un problème dans la chaîne de redirection associée à cette URL. Soit il y a une boucle de redirection, soit une URL de la chaîne présente une erreur de niveau 400 ou 500.
  • URL soumise bloquée par robots.txt : Vous avez soumis cette page pour indexation dans Google Search Console, mais la page est actuellement bloquée par le fichier robots.txt.
  • URL soumise marquée ‘noindex’ : Vous avez soumis cette page à l’indexation, mais elle comporte une métabalise ou un en-tête HTTP “noindex”.
  • L’URL soumise semble être un Soft 404 : Vous avez soumis cette page à l’indexation, mais Google pense qu’il s’agit d’un soft 404.
  • URL soumise non trouvée (404) : Vous avez soumis une URL au code d’erreur 404 pour indexation via Google Search Console.

 

Il existe également des sections valides et exclus dans ce rapport

Valides : Il s’agit tout simplement d’une liste d’URLs qui ont été indexées avec succès.

Deux types de détails principaux s’offrent à vous : “Soumis et indexé” et “Indexé, non soumis dans le sitemap :”.

  • Soumis et indexé : Il s’agit d’une liste d’URL de votre site que Google confirme avoir indexé avec succès.
  • Indexées, non soumises dans le sitemap : Il s’agit des URL indexées qui n’apparaissent pas dans votre sitemap XML. En fonction de votre site, elles ne devraient pas être très nombreuses. Si vous souhaitez qu’une URL soit indexée, vous devez aider les moteurs de recherche, et vous-même, et l’ajouter à votre sitemap XML. Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment procéder, contactez votre agence de marketing numérique qui pourra évaluer votre sitemap de manière appropriée.

 

Exclus : Il s’agit d’URL intentionnellement exclues de l’index de Google. Cela peut se produire de différentes manières, mais Google pense que votre site a pris des mesures pour empêcher ces URL d’être recherchées. Ce n’est en aucun cas un problème et cela fait partie d’un site sain. Les ressources internes, telles que les pages protégées par un mot de passe ou les URL d’images générées par un site WordPress, doivent être exclues de l’index car elles constituent une mauvaise expérience de la page de destination pour les chercheurs en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *