Qu’est-ce qu’une pénalité manuelle ?

Les actions manuelles permettent à Google de déclasser ou de supprimer des pages ou des sites dans leur ensemble. Elles ne sont pas liées aux changements d’algorithmes tels que Penguin, Panda ou Hummingbird. C’est l’un des membres de l’équipe Google qui “punit” manuellement les sites qui ne respectent pas les règles de Google. Les pénalités manuelles signifient que notre site présente suffisamment de problèmes pour être traité par un humain. Il s’agit donc d’une préoccupation générale. L’avantage (si l’on peut dire), c’est que vous serez clairement averti par Google via la Search Console.

 

Comment connaître l’impact d’une pénalité manuelle sur son site ?

Certaines actions manuelles peuvent ne pas avoir d’impact significatif sur le trafic naturel de votre site. Elles peuvent en effet ne concerner que certaines pages qui ne sont pas stratégiques pour vous. Pour mesurer ce risque, commencez par intégrer une annotation dans votre Google Analytics à la date à laquelle Google a appliqué l’action manuelle, puis surveillez votre trafic de recherche organique. Si vous constatez une baisse significative et que vous avez exclu toutes les autres raisons possibles (saisonnalité, tendances…), alors vous pouvez déjà commencer à approfondir vos investigations pour déterminer quelle partie de votre site est impactée.

Si, en revanche, vous ne constatez aucune fluctuation de votre trafic naturel, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Les erreurs devront être corrigées, mais vous aurez le temps d’y réfléchir.

 

Comment éviter une pénalité manuelle sur votre site ?

Pour vous protéger d’une éventuelle action manuelle, vous devez garder à l’esprit les raisons pour lesquelles vous pourriez être pénalisé.

Si les réviseurs constatent que votre site ne respecte pas les consignes de qualité de Google, vous recevrez un avis d’action manuelle dans la Google Search Console du site concerné, expliquant en quoi le site n’est pas conforme aux consignes et si cela se produit dans certaines pages ou au niveau du site.

 

Les pénalités manuelles sont généralement envoyées pour les actions suivantes :

  • Des liens non naturels vers votre site Web.
  • Liens non naturels depuis votre site Web.
  • Spam de contenu généré par l’utilisateur.
  • Site Web piraté.
  • Spam pur.
  • Balisage structuré frauduleux.
  • Texte caché ou bourrage de mots-clés.
  • Contenu mince avec peu ou pas de valeur ajoutée.
  • Pénalité pour dissimulation ou redirections sournoises.
  • Sites d’hébergement gratuits polluants.

 

Comment échapper à une pénalité manuelle ?

Idéalement, vous devriez travailler au jour le jour pour éviter de subir une pénalité. En ce qui concerne les liens, vous devez élaguer vos mauvais liens en utilisant diverses ressources de liens. Classez-les et analysez-les afin d’identifier ceux qui sont de très mauvaise qualité et/ou qui suivent un modèle non naturel.

N’éliminez que les liens non naturels qui nuisent réellement à votre site. Bien que certains outils puissent vous aider dans ce processus, pour éviter d’autres erreurs, il est essentiel de comprendre que ce processus ne doit pas être entièrement automatisé.

Une fois que vous avez pris ces mesures pour vous assurer que le contenu de votre site et les liens qu’il contient sont désormais conformes aux normes de qualité de Google, vous devez soumettre une demande de réexamen :

 

  • D’être respectueux.
  • D’être bref et précis.
  • De reconnaître ce que vous avez fait.
  • D’indiquer clairement que vous avez l’intention de respecter les consignes de Google à partir de maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *