Skip to content

Que sont les balises canoniques et les URLs canoniques ?

Souvent appelées rel= »canonical », les balises canoniques sont un moyen d’indiquer aux moteurs de recherche qu’une URL donnée est la copie principale d’une page.

Elles vous permettent de spécifier l’URL canonique d’une page. Un lien canonique permet aux webmasters d’éviter les problèmes de contenu dupliqué en spécifiant la version « canonique » ou « préférée » d’une page web.

 

Quelle est la différence entre les balises canoniques et les URL canoniques ? Et existe-t-il d’autres moyens de les spécifier ?

 

Balises canoniques

Se trouvant dans la section <head></head> du code source HTML d’une page Web, une balise canonique ressemble à ceci :

<link rel= »canonical » href= »https://www.website.com/page/ » />

Elles peuvent être auto-référencées (une balise canonique pointe vers la propre URL d’une page) ou référencer l’URL d’une autre page pour consolider les signaux.

On voit souvent la terminologie des balises canoniques et des URL utilisées de manière interchangeable, alors que cela ne devrait pas être le cas.

Ceci pour la simple raison que l’utilisation de la balise rel= »canonical » est la méthode la plus couramment utilisée pour définir des URL canoniques – cependant, ce n’est pas la seule.

 

URLs canoniques

Alors, qu’est-ce qu’un lien canonique ? Un lien canonique est une URL choisie comme URL « maître » pour un ensemble de pages dupliquées.

Selon les propres termes de Google :

« Une URL canonique est l’URL de la page qui, selon Google, est la plus représentative d’un ensemble de pages dupliquées sur votre site. »

Vous pouvez indiquer votre URL canonique préférée. Toutefois, Google peut choisir une page différente de la vôtre pour diverses raisons.

Cela dit, dans la plupart des cas, lorsque la configuration est correcte, c’est l’URL que vous avez indiquée qui est choisie comme URL canonique.

En d’autres termes, les URL canoniques déterminent quelle page sera généralement affichée dans les résultats de recherche (sauf dans le cas où une copie est explicitement mieux adaptée à un utilisateur, par exemple une version spécifique pour les téléphones portables).

L’URL canonique d’une page peut se trouver sur un domaine différent.

 

Comment spécifier autrement les URL canoniques ?

Les balises canoniques ne sont pas le seul moyen de spécifier une URL canonique, même si c’est celui que vous utiliserez le plus souvent.

Vous pouvez également définir des URL canoniques :

Dans votre sitemap (toutefois, bien que toutes les pages répertoriées dans un sitemap soient suggérées comme canoniques ; Google décidera quelles pages (le cas échéant) sont des doublons).

  • En utilisant des redirections 301.

Cela dit, bien que ces méthodes soient toutes recommandées par Google, elles ne sont pas toutes adaptées à chaque situation, comme nous le verrons plus loin, et chacune a ses propres raisons d’être.

L’URL canonique peut-elle résoudre des problèmes de duplicate content ?

La réponse est oui. Dans certains cas, l’URL canonique est en mesure de palier le duplicate content. Voici quelques exemple :

  • Des informations de tracking (flux RSS, affiliation, …)
  • Des identifiants de sessions qui sont présents dans l’URL
  • Des pages qui sont accessibles à partir de plusieurs URLs différentes (un produit qui apparaît dans plusieurs catégories  par exemple)

Une URL canonique est-elle compatible avec la pagination ?

Encore une fois, la réponse est oui ! Ne soyez pas inquiet quant à votre pagination.

Pour être certain(e) de bien inclure les balises canoniques sur vos pages de pagination, vous pouvez suivre les conseils de Google.

 

Enfin, la définition d’URL canonique n’est pas obligatoire et, si vous n’en indiquez pas, Google utilisera d’autres signaux pour identifier la page qu’il considère comme la meilleure version.

Cependant, il est recommandé d’utiliser la cannibalisation de manière efficace, afin de s’assurer que vous êtes en mesure de contrôler la façon dont votre site apparaît sur les moteurs de recherche et d’éviter les problèmes qui surviennent à la suite d’un contenu dupliqué.

Vous trouvez cet article intéressant ? Partagez le !
LinkedIn
Twitter
Facebook
Auteur : Louis-Alexandre
Auteur : Louis-Alexandre
Louis-Alexandre est co-fondateur de Jloo. Il fait du référencement naturel depuis 2006, principalement pour de sites e-commerce. Ex-pilote de moto en compétition, son goût du challenge s'exprime désormais en faisant atteindre la 1ère place dans Google aux clients de l'agence SEO Jloo.

Pas encore de commentaire, ajoutez votre voix ci-dessous !


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DEMANDE D’INFORMATION OU D'AUDIT SEO GRATUIT
Si vous êtes pressé, le téléphone sera plus efficace ;-)
DEMANDE D’INFORMATION OU D’AUDIT SEO GRATUIT

Votre message est envoyé.

Clémentine ou Jessy vous recontacterons dans le plus bref délai. Merci de nous avoir consulté.

blank
blank