Rich Snippets – Pour quelles utilisations ?

À l’instar de la balise canonique dont nous avons récemment parlé, l’utilisation des Rich Snippets (ou balisage Schema.org) n’est en aucun cas obligatoire, mais elle est bénéfique pour les moteurs de recherche, les utilisateurs et même les exploitants de sites. La grande différence est que, contrairement à la balise canonique, l’avantage est plus perceptible pour toutes les parties concernées :

  • Les moteurs de recherche sont en mesure de renvoyer des résultats plus pertinents.
  • Les utilisateurs peuvent déterminer plus facilement la pertinence de résultats spécifiques, souvent sur la SERP.
  • Les exploitants de sites peuvent bénéficier d’une augmentation du nombre de clics et d’une réduction du taux de rebond, puisque les utilisateurs ont une meilleure idée du contenu du site et de sa pertinence par rapport à leur requête, avant même de visiter le site.

 

Que sont les “Rich Snippets” ?

Le terme “Rich Snippets” est utilisé pour décrire les balises de données structurées que les opérateurs de sites peuvent ajouter à leur code HTML existant, ce qui permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre les informations contenues dans chaque page Web. Cependant, les principaux moteurs de recherche sont allés plus loin et utilisent désormais ce balisage pour présenter des résultats de recherche plus riches, permettant aux utilisateurs de trouver plus facilement les informations qu’ils recherchent.

 

Quels types de contenu sont pris en charge ?

Il existe trois spécifications de balisage différentes actuellement reconnues par les principaux moteurs de recherche :

  • Microdata
  • Microformats
  • RDFa

Les microdonnées sont les plus largement prises en charge en termes d’annotations, notamment le schéma de Schema.org. Les balises Open Graph et les cartes Twitter sont une forme de balisage de données structurées, mais elles doivent être utilisées en conjonction avec les Rich Snippets, et non à leur place.

 

Quels sont les types de contenus pouvant utiliser les Rich Snippets, ou balisage de données structurées ?  

  • Les avis – les avis individuels et globaux sont pris en charge, avec des propriétés différentes utilisées pour chacun d’eux.
  • Personnes – vous avez peut-être remarqué que Google et Bing affichent désormais des informations plus riches provenant de LinkedIn lorsque vous recherchez certaines personnes (connues). Des résultats similaires sont possibles pour tout site Web qui comprend des profils de personnel, de membres d’équipe et d’autres personnes pertinentes pour l’organisation. Les propriétés prises en charge comprennent le nom, le titre, le rôle, les affiliations professionnelles et les coordonnées.
  • Produits – l’une des utilisations les plus importantes du balisage de données structurées concerne les produits et les offres spéciales des marchands, en particulier des magasins en ligne. Les propriétés disponibles comprennent le nom, l’image, la marque, la description, les identifiants (ISBN, SKU, etc.) et même les avis, le tout pouvant être complété par le prix, la devise, le vendeur, les conditions et la quantité. Les marchés en ligne qui proposent le même produit provenant de plusieurs marchands peuvent utiliser le prix bas et le prix haut pour afficher la fourchette de prix d’un seul article.
  • Entreprises et organisations – les propriétés disponibles comprennent le nom de l’entreprise, l’adresse (physique et URL), le numéro de téléphone, la géolocalisation (latitude et longitude) et le logo.
  • Recettes – le balisage de données structurées pour les recettes offre une multitude de propriétés, permettant aux opérateurs de sites Web liés à la cuisine et aux collections de recettes d’inclure tout, du type de plat, des critiques et du temps de préparation et de cuisson, jusqu’aux informations nutritionnelles telles que la taille de la portion, les calories, la teneur en matières grasses et plus encore.
  • Événements – l’utilisation de balises de données structurées avec des événements est destinée uniquement aux événements futurs, et non aux événements passés. Il convient de noter ici que la propriété summary n’est pas destinée à un résumé de l’événement, mais au nom officiel de l’événement. Les autres propriétés comprennent la date de début et de fin, la durée, les détails du billet et la géolocalisation.
  • Musique – Bing ne fait aucune mention d’un quelconque support pour la musique, mais Google prévoit un balisage des données structurées relatives aux chansons et aux albums de musique. Il peut s’agir de liens vers des extraits de chansons et de liens directs vers l’achat de titres individuels ou d’albums complets.
  • Contenu vidéo – ceci s’applique au contenu vidéo intégré à votre site Web et peut être utilisé pour indiquer la durée, la licence, la société de production et/ou le créateur de la vidéo, et même si le contenu est adapté aux familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *